Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

SOUVENIRS PHOTOGRAPHIQUES 2013・JANVIER 2017

SOUVENIRS PHOTOGRAPHIQUES DATANT DE 2013… 

La semaine dernière je cherchais une photo sur mes disques de mon ordinateur et en fouinant dans nos photos très lointaines j’ai retrouvée une pépite… plusieurs pépites ♡

En regardant même pas 1/4 des photos – ce qui m’a pris une heure quand même. – Et là, je me suis souvenue ce que mon fils m’avait demandé il y a quelques mois : Réaliser un gros album photo avec tous les moments de notre vie, depuis leurs naissances. Et je me suis dit, là il faut vraiment que je m’y colle à trier ces innombrables photos une à une et de sélectionner les meilleures pour confectionner le plus bel album. Pour mes enfants, afin qu’ils puissent emporter un très beau souvenir plus tard quand ils seront bien grands…

Parce que voilà, ma passion pour la photographie est arrivée en 2009, par hasard c’est vrai, mais pour vous dire cette passion c’est la seule que j’ai dans ma vie et que je tiens garder jusqu’au bout. Je n’ai jamais eu de passion aussi forte soit-elle avant cela. Une passion qui s’est révélée au départ lors de moments tragiques, une passion qui m’a permis de trouver refuge dans une évasion en quelque sorte. Heureusement que la photo m’évadait bien parce qu’au départ, naïve que j’étais, je pensais bêtement que j’allais être épaulée et encouragée… La douche a été assez froide et très douloureuse il faut l’avouer. Quant à l’époque, les personnes que tu appréciais vraiment ne croyaient pas en toi, cela fait très mal, j’étais touché en plein coeur. Les questions se bousculaient dans ma tête. Puis, quelques années plus tard j’ai cessée de me les poser, je me suis éloignée, c’est même délicat à dire, mais j’en suis arrivée à complètement « oublier » ces personnes, en effet se sentir plus bas que terre – parce que ces « autres » avaient peut-être réussi à m’en convaincre – cela ne faisait pas avancer les choses… autant le dire !

À ce jour, j’ai tiré un trait – un gros gros trait – et cela représente pour moi un bien-être immense, cela m’a complètement libéré de cette noirceur. J’ai même évolué grâce à cela, une évolution très bénéfique en soi. Bref, je ne tiens pas à épiloguer sur ce triste passage, je n’écris pas un article dans ce but. C’est très loin derrière moi, ce mauvais chapitre et bel et bien scellé, qu’il le reste !

Pour en revenir à l’essentiel, cette passion à photographier ces moments heureux tels que mon fils tout d’abord, ma famille, mes amis… ensuite les « inconnus ». Je préfère dire inconnus que « clients » à l’heure actuelle car dans ma tête cela ressort trop dans le côté business. Au fur et à mesure l’image a été une révélation pour moi, elle m’a sorti un peu de ma timidité aussi. Je me suis beaucoup entraîné seule, en fouinant sur le net sans regarder les heures défiler, j’y ai passé des nuits en lisant beaucoup, en me baladant sur des forums photos, sur Facebook (quand j’ai découvert le réseau) et j’y ai fait de belles rencontres photographiques. J’ai beaucoup pratiqué, j’ai testé de tout et de rien, en fait je crois que j’ai photographié un peu de tout ! ?

Quelque temps plus tard, lorsque je me suis sentie vraiment prête j’ai bousculée les choses en décidant de me professionnaliser dans ce métier – avec les encouragements de mon mari et de ma famille il faut bien le préciser – De 2011 à 2015 je me suis donc lancée en auto-entreprise. Durant ces quatre années j’ai vraiment aimé ce que je faisais, vraiment. J’ai rencontré beaucoup de personnes… J’ai beaucoup appris.

Puis en 2014 est venue ma fille et j’ai donc stoppée cette activité en fin d’année 2015 afin de m’occuper d’elle à 100%… Et je dis OUI, un grand oui cette activité je le considère comme un premier échec. Je n’ai pas peur de le dire, je crois que l’échec fait partie du jeu, de la vie et je l’ai accepté. Par cet échec j’en tire une très belle conclusion, tomber pour mieux rebondir en apprenant de ses erreurs. Parce que dans cette aventure je n’ai pas dit mon dernier mot, je ne ferai / j’essaierai de ne plus faire les mêmes erreurs passées… Mon point faible, comme beaucoup le savent déjà c’est par un manque de formation en communication / marketing de l’entreprise. Obligé de passer par cet étape pour une tenter, garantir une réussite. Je n’ai jamais su me « vendre » car j’ai l’impression de me « vanter » en quelque sorte… Mais non, avec du recul je pense qu’il faut oser, avec modestie, tenter de se mettre en avant parce que rien ne nous tombe dans les mains du jour au lendemain. 

Alors je vais corriger ces nombreuses failles par le biais de formations. Je mettrai tout en oeuvre pour y arriver.

Par ce gros pavé que je viens de vous écrire, certainement avec d’innombrables fautes – je m’en excuse d’avance – je n’ai jamais eu ce « don » pour l’écriture comme certains y arrivent si bien. Mais j’attache une importance à exprimer ce que je ressens, j’essaie de faire au mieux alors soyez indulgent ?

Pour le coup, j’ai dévié un peu du sujet initial… Cette année, je vais donc créer le plus beau des souvenirs pour mon fils, ma fille en redonnant vie à mes photos qui sommeillent tout au fond de mon ordinateur…

Je termine aussi en pensant, que la photo est très importante, car nous figeons des moments clés qui ne se reproduiront plus… La photo est intemporelle ♡ J’ai envie de vous dire : foncez ! photographiez ! c’est si important.

Voici donc quelques images que j’aime plus que tout ♡ Quelques-unes des photos souvenirs.

Sandrine・Créaphotographic ?


 

0

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT